eglise-catholique-du-gers-1
eglise-catholique-du-gers-1-border




Accès direct
Actualités
Agenda
Faire un don
Portail jeunes
Sacrements et funérailles





Actualités

29-05-2019 - Chroniques diocésaines

  • Tous les 15 jours retrouvez la chronique diocésaine regroupant toutes les activités du diocèse:

    - 29 mai 2019 en cliquant sur ce lien
    - 17 avril 2019 en cliquant sur ce lien
    - 3 avril 2019 en cliquant sur ce lien
    - 17 mars 2019 en cliquant sur ce lien
    - 6 mars 2019 en cliquant sur ce lien
    - 21 février 2019 en cliquant sur ce lien
    - 6 février 2019 en cliquant sur ce lien
    - 23 janvier 2019 en cliquant sur ce lien
    - 9 janvier 2019 en cliquant sur ce lien

    - 12 décembre 2018 en cliquant sur ce lien
    - 28 novembre 2018 en cliquant sur ce lien
    - 14 novembre 2018 en cliquant sur ce lien
    - 5 novembre 2018 en cliquant sur ce lien
    - 3 octobre 2018 en cliquant sur ce lien
    - 20 juin 2018 en cliquant sur ce lien
    - 6 juin 2018 en cliquant sur ce lien
    - 2 juin 2018 en cliquant sur ce lien
    - 23 mai 2018 en cliquant sur ce lien
    - 9 mai 2018 en cliquant sur ce lien
    - 25 avril 2018 en cliquant sur ce lien
    - 11 avril 2018 en cliquant sur ce lien
    - 28 mars 2018 en cliquant sur ce lien
    - 14 mars 2018 en cliquant sur ce lien
    - 28 février 2018 en cliquant sur ce lien

    Contact : secrétariat Abbé Christian DELARBRE │ Tel 33 (0)5 62 61 91 52

10-04-2018 - Auch : restauration des vitraux

05-03-2018 - Funérailles de l'abbé Roger FOURNEX

  • Né le 13 novembre 1925 à Sadeillan. Ordonné prêtre à Auch le 11 juin 1949. Vicaire à Fleurance le 7 août 1949. Curé de Sarrant le 22 juillet 1951. Directeur adjoint des Œuvres diocésaines le 18 juin 1960 (A.C.E.). Mis à la disposition de Mgr l'Archevêque de Fort-Lamy au titre de "Fidei Donum" le 11 juillet 1970. Membre et responsable de l'Équipe sacerdotale de Fleurance le 21 septembre 1974 (jusqu'en 1986). Délégué épiscopal à la Coopération missionnaire le 1er novembre 1975. Directeur diocésain de l'Enseignement religieux le 6 juillet 1986. "Accompagnateur" du catéchuménat le 8 novembre 1992. Chanoine titulaire le 29 juin 1994. Retiré le 1erseptembre 2000, réside à la Maison diocésaine. Directeur de la Bibliothèque diocésaine jusqu'au 4 janvier 2008. Réside à Ma Maison en 2008. Décédé à Ma Maison le samedi 17 février 2018. Inhumation à Sadeillan le 22 février 2018.

    Retrouver l’éloge du maire de Sadeillan pour les obsèques de l’abbé FOURNEX en cliquant sur ce lien

25-01-2018 - Homélie pour les funérailles de l'abbé MASSEY

  • Télécharger l'homélie de Mgr Gardès à l'occasion des funérailles de l'Abbé Abel MASSEY le 25/01/2018

24-10-2017 - Homélie pour les obèsques de l'abbé Gaudens

  • Voici globalement ce que fut l’homélie pour l’abbé Gaudens.

    " Michel Gaudens – 24 octobre 2017

    1°lect. Rom.VIII 31b-35. 37-39: Qui pourra nous éparer de l’amour du Christ? Ps 22 : le Seigneur est mon Berger. Ev. Jo vi 37-40 : Jésus est venu pour que nous vivions

    « Gaudens gaudebo in Domino  - Rempli de joie, je me réjouirai dans le Seigneur. »

    Ces paroles du prophète Isaïe, nous les chantions autrefois à l’introït de la messe de l’Immaculée Conception, le 8 décembre.

    « Gaudens gaudebo in Domino » : ces paroles figuraient sur l’image d’ordination d’un nouveau prêtre en 1953.

    Quoi de plus normal pour un jeune prêtre que de déborder de joie et d’action de grâces au seuil de son ministère ? Mais cette joie est-elle de mise alors que nous accompagnons un ami que la mort nous a enlevé ? Le mystère de la mort reste toujours sur notre chemin une question angoissante.

    Mais oui, la joie est toujours devant nous, joie des croyants qui se savent aimés de Dieu, et qui voient dans leur mort la rencontre avec un Amour. C’est à cela que nous invite l’apôtre Paul dans sa lettre aux Romains que nous venons d’entendre. Il nous appelle à croire en un Dieu que rien n’empêchera de nous aimer. Lui le premier nous aimés, il a eu l’initiative de venir vers nous en Jésus Christ pour nous dire : « tu as du prix à mes yeux. »

    Il nous l’a montré en nous donnant son Fils : « Il l’a livré pour nous, comment pourrait-il avec lui ne pas nous donner tout ? » Pour nous, Jésus a connu la vie des hommes, il a affronté le mal, les humiliations, la haine, la persécution, la souffrance, la mort. Rien ne l’empêche d’aimer. Son amour ne s’est pas soustrait à la mort. Sur la colline du Calvaire, Dieu nous révèle son visage : un amour sans mesure.

    Alors, « qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? » Nos limites, nos erreurs, nos refus, nos colères, notre péché même, «rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Jésus Christ notre Seigneur. » L’apôtre Jean a écrit : »Notre cœur aurait beau nous accuser, Dieu est plus grand que notre cœur. » Un peu plus haut dans l’épitre aux Romains, St Paul affirme : »Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, même le péché ! »

    Telle est la joie de l’Evangile : nous sommes aimés par-dessus tout. Rien ne peut nous séparer de l’amour du Seigneur. Il s’est uni à nous de façon indéfectible. Il nous le dit dans l’Evangile que nous venons d’entendre : « Tous ceux que le Père me donne viendront à moi…La volonté de mon Père qui m’a envoyé, c’est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. » Nous sommes appelés une plénitude de vie et d’amour pour toujours.

    Cette nouvelle extraordinaire, incroyable, qui dépasse toute imagination, elle n’est pas le fruit d’un désir, d’une réflexion, d’une idéologie. Elle repose sur des faits, sur une réalité. Un homme, Jésus, a vécu au milieu des siens, a parlé, agi de façon extraordinaire. Il est mort, et on l’a revu vivant, relevé du tombeau, ressuscité. Il a parlé avec les siens, mangé, bu, marché, enseigné encore. C’est tellement extraordinaire que ses disciples sont partis dans un monde dont ils ignoraient tout pour annoncer cette immense joie : Dieu nous aime et nous appelle à vivre avec lui pour toujours.

    Depuis, à la suite des apôtres des hommes se sont levés pour porter cette espérance au monde. Leurs successeurs, les évêques, avec les prêtres et les croyants, l’ont répandue dans le monde et dans tous les milieux. Par leur présence, dans les milieux familiaux, professionnels, sportifs, associatifs, ils ont voulu être des témoins de cette bonne nouvelle de foi en cette promesse.

    Aussi en accompagnant notre frère Michel vers sa dernière demeure terrestre, nous pouvons penser à ce Jésus qui l’accueille en lui disant « Entre dans la joie de ton Maître. » Désormais, tu pourras chanter dans l’éternité : « Gaudens, gaudebo in Domino ! » "

28-09-2017 - Décès de l'abbé Bernès

03-04-2017 - Isle-Jourdain : rencontres

  • - L'EAP de l'Isle-Jourdain vous propose des rencontres

29-03-2017 - Bassoues : reportages sur le pélerinage

17-12-2016 - Homélie des obsèques de l'abbé Marcadet

17-12-2016 - Auch : rencontre oecuménique

  • Environ 40 jeunes se sont retrouvés samedi 17 décembre 2016 au centre Bethesda (route de Marin, à AUCH) dans le cadre d'un échange entre les jeunesses catholique et protestante gersois. Lire l'article

11-10-2016 - Retour sur les camps d'été 2016

  • - Retour sur le camp d'Aureilhan - été 2016

    - Retour sur Taizé 2016 : lire les témoignages

26-09-2016 - Résultats du concours photo

21-09-2016 - Fleurance : heure d'adoration

  • Mercredi 21 septembre 2016, un groupe de paroissiens s'est retrouvé pour l’heure d’adoration proposée pour la sauvegarde de la création. Lire l'article

15-09-2016 - Le Père Hamel est désormais bienheureux

  • Le père Jacques Hamel « est désormais bienheureux »: c’est ce que le pape François a confirmé à l’évêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, au terme de la messe célébrée le 14 septembre 2016 à la Maison Sainte-Marthe, en mémoire du prêtre assassiné à Saint-Etienne-du-Rouvray. Il venait de l’affirmer dans son homélie. Pour une soeur du p. Hamel, les jeunes qui ont tué son frère l’ont fait « au nom d’un dieu qui tue » et « n’est pas le Dieu de l’islam ». Lire l'article

04-09-2016 - "La joi de l'amour"

  • Joie amourAvec la publication de l’exhortation apostolique post-synodale « Amoris Laetitia », sur l’amour dans la famille, le pape François a offert au monde un texte majeur.


    La joie de l’amour, Exhortation apostolique post-synodale du pape François

    Edition présentée et annotée  sous la direction du Service national Famille et Société –CEF- et de la faculté de théologie du Centre Sèvres.

    Editions Lessius/Fidélité – 13 euros


02-09-2016 - Brochure sur St Jacques de Compostelle

23-08-2016 - Lourdes : pélerinage des malades

  • - Retour sur le pelerinage des malades - août 2016

29-07-2016 - Entrevue de Mgr Gardès

  • Le vendredi 29 juillet 2016, l'archevêque d'Auch a donné une entrevue au journal La Dépêche du Midi dans lequel il dit "Je connais beaucoup de musulmans, certains sont devenus des amis. Ils me disent Daech salit l'Islam." Lire l'intégralité de l'entrevue.

24-07-2016 - Les jeunes gersois à Auschwitz

  • Les jeunes gersois en route pour les JMJ 2016 à Cracovie ont visité le camp d'Auschwitz.
    TF1 était là.
    Voir le reportage diffusé au journal de 20h du dimanche 24 juillet 2016.

12-05-2016 - Conférence

01-05-2016 - Auch : 7ème pélerinage des papas

  • Le premier week-end du mois de mai 2016, une quinzaine de pères de familles se sont retrouvés à Boulaur pour une marche sur le thème de la Miséricorde. Lire l'article

29-04-2016 - Mauvezin : retour sur un B'ABBA

  • Une soirée B’Abba au presbytère flambant neuf de Mauvezin, vendredi 29 avril 2016.
    Lire l'article

28-04-2016 - Lectoure : retour sur le conseil de la Vie Consacrée

  • Le conseil diocésain de la Vie Consacrée s'est tenu à Lectoure en avril dernier. Lire l'article

28-04-2016 - Lectoure : réunion du Conseil diocésain de la VIe Consacrée

  • Le Conseil Diocésain de la Vie Consacrée s’est réuni le 28 avril 2016 autour de Mgr GARDES chez les Sœurs de la Providence à Lectoure. Lire l'article

17-04-2016 - Lectoure : retour sur les 50 ans du lycée St Jean

  • Durant les années 60, sous l'impulsion de M l'abbé de Lartigue et de Pierre Gardeil, notre école se développa très rapidement. Est alors apparue la nécessité de construire de nouveaux bâtiments. C'est ainsi que, au printemps 1966, les premiers élèves investissaient les locaux tout neufs du lycée St Jean. Pierre Gardeil en fut le premier directeur.

    Voir les photos du cinquantenaire

16-04-2016 - Lourdes : pélerinage des familles

07-03-2016 - "Face aux migrations, dépassons la peur !" Frère Alois

  • "Dans le monde entier, des femmes, des hommes et des enfants sont obligés de quitter leur terre. C’est leur détresse qui crée en eux une motivation pour partir. Celle-ci est plus forte que toutes les barrières dressées pour entraver leur marche. Je peux en témoigner pour avoir passé récemment quelques jours en Syrie. À Homs, l’étendue des destructions dues aux bombardements est inimaginable et j’ai ressenti le désespoir des habitants." [...]

    Dans cette tribune (La Croix du 7 mars 2016), Frère Alois, prieur de Taizé, partage l’expérience de la communauté œcuménique en matière d’accueil de l’étranger. Il encourage une « mondialisation de la solidarité ».

12-03-2015 - Blog sur la fin de vie

  • Retrouvez le blog des évêques sur la fin de vie

08-03-2015 - Auch : nouvel éclairage du grand choeur de la cathédrale

  • L’équipe d’animation paroissiale a décidé de faire découvrir aux paroissiens à la fin d’une messe dominicale le nouvel éclairage du Grand Chœur de la Cathédrale Sainte-Marie d’Auch. Lire la suite

05-02-2015 - Auch : 18 ans d'expérience à la librairie

  • Depuis 18 ans, Marie-Françoise met son expérience au service de la librairie « Le Soleil et la Source » pour que l’établissement rayonne dans le diocèse. Lire la suite

31-01-2015 - Lire l’Exode: la rencontre des groupes bibliques

  • Une fois par an, le diocèse invite et réuni les participants de ces groupes pour partager leurs découvertes. Lire la suite

11-07-2014 - Restez en contact avec le Vatican

  • Nouvelle version de «The Pope App»

    Depuis le 4 juillet 2014, la nouvelle version est disponible sur Itunes et Google Play. L’application mobile donne accès aux dernières informations sur le Pape François et aux évènements en direct. Elle permet de consulter les galeries photos et vidéos, les tweets du compte @Pontifex, relaie les homélies et les discours du Pape et fait le lien vers les sites des médias du Vatican.

20-03-2014 - « Sous les tours de la Cathédrale… »

  • La cafétéria des prêtres de la maison diocésaine, souvent utilisée aussi par les hôtes de passage, s’est embellie d’une superbe fresque !

    De passage dans nos murs, n’hésitez pas à aller l’admirer…

    fresque cafet



















    Photo (c) Christian Delarbre

10-02-2014 - Déclaration de la CEF sur la fin de vie

  • Vous trouverez en cliquant ICI, la déclaration du Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, concernant le débat sur la fin de vie. Devant un sujet si grave et douloureux, l’essentiel est de rendre « plus manifeste le respect dû à toute personne » vivant ses derniers jours. Non à l’acharnement thérapeutique. Non à l’acte de tuer. Oui à un développement réel et qualitatif des soins palliatifs. Ce sont les solidarités familiales et sociales qui sont à renforcer.
    Mgr Bernard Podvin Porte-parole des évêques de France

10-02-2014 - L'Evangile des "signes" sacramentels

  • La vie est faite de conventions, de signes naturels ou artificiels, pour que nous entrions en relation les uns avec les autres. Dans le Sacrement, le signe est plus qu’une idée, plus qu’une opinion : c’est une présence ! La deuxième conférence sur la lettre pastorale de Mgr Le Gall s’est tenue jeudi 24 janvier 2014 à Muret. L’équipe du Service diocésain de la catéchèse nous en donne un compte rendu détaillé.


    L’équipe du service de la catéchèse a bravé les inondations - comme tous les participants à cette soirée - pour rejoindre l’église Saint Jean de Muret et assister à l’entretien entre Mgr Le Gall et le Père Christian Delarbre concernant le chapitre 2 de la Lettre pastorale.

    Lire la suite

15-12-2013 - Auch : les vitraux d'Arnaud de Moles

  • Dans la cathédrale Sainte-Marie d’Auch, il y a le chœur et tous les signes qu’ont laissés les Compagnons ayant bâti ce monument de la Renaissance. Lire la suite de l'article

06-12-2013 - Le diocèse d'Auch sur KTO

  • Revoir l'émission de KTO du 06/12/2013

21-06-2013 - Découvrez les églises du Gers

  • La mission que l'Eglise confie à ce service est de rester attentif aux évolutions de la société, spécialement en matière de tourisme et de loisirs, afin d'y reconnaître les valeurs qui ont goût d'évangile. Il se doit tout particulièrement d'aider à la compréhension du patrimoine religieux pour y lire une expression de la foi de l'Eglise.

    > Téléchargez le livret de la Pastorale du Tourisme et des Loisirs en cliquant ICI  et partez découvrir les églises du Gers.

    Contact : Pastorale du Tourisme du Gers │ e-mail

04-04-2013 - Brochure "Visiter la cathédrale d'Auch" en anglais

  • « Visiter la cathédrale d’Auch » en anglais

    La paroisse Sainte-Marie d’Auch est heureuse de vous annoncer la parution en anglais du livre qui existe déjà en français « Visiter la cathédrale d’Auch » rédigé par l’abbé Jacques FAURE, et Monsieur Georges COURTES.   Prix 4€60.

    La cathédrale Sainte-Marie d’Auch, considérée à juste titre comme le monument le plus prestigieux de la Gascogne a fait l’objet de nombreuses études savantes, détaillées mais difficilement accessibles. Avec ce guide, les auteurs ont privilégié la pédagogie, la clarté, la beauté de l’image.

    Ces deux ouvrages sont disponibles dans le chœur de la cathédrale Sainte-Marie, à l’office du tourisme d’Auch, à la librairie « Le Soleil et la Source » 13 rue Docteur Samalens à Auch.


    Contact : Pastorale du Tourisme et des Loisirs │ tel 33 (0)5 62 61 91 50  

15-02-2013 - Entrevue de Mgr Gardès à KTO en février 2010

  • Demandez aux Gersois de nommer leur diocèse, ils vous répondront le plus souvent " Eglise du Gers ". Le diocèse d'Auch couvre en effet ce département correspondant à l'ancien Pays Gascon. A sa tête depuis 2005, Mgr Maurice Gardès s'est rapidement intégré et a notamment mis en place une pastorale des jeunes. Dans ce milieu très rural, c'est surtout la lente disparition des religieuses apostoliques qui l'inquiète aujourd'hui. Emission du 19/02/2010

19-01-2013 - Entrevue de Mgr Gardès avec la Dépêche

  • Mgr MG 2013L'œil vif, le sourire toujours accroché aux lèvres, Monseigneur Gardès sait écouter. C'est aussi un homme sûr de ses convictions. La preuve avec ce tour d'horizon des sujets d'actualité.

    Il y a un millier de clochers dans le Gers et seulement une trentaine de prêtres actifs. Pensez-vous que l'Église finira par ordonner des femmes ?

    Ce n'est pas dans la tradition de l'église catholique romaine occidentale. Mais la question est posée à Rome. Moi, je pense que la situation actuelle est l'héritage d'une histoire. Si Jésus avait appelé des femmes parmi les apôtres, on aurait continué. Mais on ne réécrit pas l'histoire. Le choix de n'ordonner que des hommes se situe au niveau des fondements bibliques.

    C'est par respect de la tradition que vous êtes contre le mariage pour tous ?

    Vous parlez de mariage pour tous, mais moi je n'ai pas envie de me marier. Il faut dire le mariage possible pour tous (son sourire s'élargit). Gardons un peu d'humour. La constitution dit que la langue que nous parlons est le français. La confusion des langues, c'est la tour de Babel. Dans le dictionnaire, il est dit que le mariage est l'union d'un homme et d'une femme.

    Ce n'est qu'un problème de définition pour vous ?

    Non bien sûr. Je me situe au niveau de l'anthropologie fondamentale, comme Élisabeth Guigou qui, dans un discours sur le Pacs, le 3 novembre 1998, parlait d'une différenciation sexuée des hommes et des femmes à la naissance. Les homosexuels sont des êtres humains et l'homophobie me fait bondir. J'ajoute que l'amour de deux hommes ou de deux femmes ne me choque pas. Mais le mariage, non ! Pour les homos, je préfère parler de couple. Qu'ils aient un statut me paraît très important. Il faut qu'ils aient les mêmes droits que les autres au niveau matériel. Mais il fallait juste compléter le Pacs pour ça. Personnellement, je suis attaché au bonheur de l'homme. Je ne suis pas sûr que le bonheur de l'homme soit de répondre à toutes ses pulsions.

    Vous diriez ça à des couples hétéros ?

    ça s'adresse à tout le monde.

    Les prêtres gersois ont appelé à manifester le 13 janvier 2013 à Paris ?

    J'ai envoyé un mot à tous les curés pour que l'information soit communiquée.

    45 % des catholiques se disent favorables au mariage pour tous dans les sondages. Que leur dites-vous à eux ?

    Ce qui me générait le plus, c'est que ce débat amène des ruptures entre les personnes ; ça ça serait grave, car c'est contraire à l'évangile. En revanche il est important d'assumer ses convictions. Il faut dire les choses paisiblement. Il n'y a rien de pire que les slogans.

    Il y en a eu, pourtant, dimanche à Paris !

    Il y en a des deux côtés. Cela dit, pour le Pacs, il y avait eu une prise de position de l'église, mais qui était moins violente je trouve. Je parle au niveau des prises de parole. Il y avait plus d'écoute. Comme dans le discours de Guigou.

    Qu'avez-vous envie de dire pour que les choses s'apaisent ?

    Si des gens vivent autre chose que nous, on a à les respecter. On ne va pas revenir à une société où on portait l'étoile jaune car on appartenait à une catégorie de la population. Qu'on se prémunisse d'une phobie contre des groupes avec lesquels on est en désaccord. Mais ça ne doit pas nous empêcher de dire ce que l'on pense.

    Et si la loi passe ?

    Il n'y aura pas de sacrement du mariage à l'église. Et moi, que voulez-vous, je continuerai à avoir des liens avec les couples homos qui se présentent. Ce sont des humains. Qu'on soit d'un côté ou de l'autre au niveau du débat, on appartient à une même humanité.

    Une humanité inquiète aussi à cause de la crise économique !

    C'est mon premier souci. On a plus de 30 000 personnes dans le Gers sous le seuil de pauvreté. L'absence de sécurité, avec les CDD qui se prolongent,, c'est un problème. Mon vœu principal pour 2013 se porte sur les questions de solidarité, avec une plus grande attention apportée à ceux qui ont besoin, à côté de chez nous. C'est une question de partage !

    Et ce partage, vous le voyez comment ?

    Dans un pays en dette, la hausse des impôts ne me choque pas, pour que chacun ait le minimum vital. Dans ce contexte tendu, et même de violence, mes vœux sont pour plus de sérénité, de paix et d'écoute. Pour moi, la paix fait partie du respect de l'autre. Et le respect de l'autre peut contribuer à la paix.




    Le chiffre : 74

    prêtres > Dans le Gers. Leur moyenne d'âge est de 79 ans alors que la moyenne nationale est de 74 ans. Le plus jeune a 39 ans, le doyen 95 ans.

    dont 13 > Actifs. Sur les 74 prêtres, ils sont 13, répartis sur sept secteurs, avec parfois deux ou trois paroisses en charge, à faire trois messes par week-end. Une vingtaine sont dits prêtres coopératifs. «Les autres rendent des services quand leur santé le permet», confie Monseigneur Gardès. Dans le diocèse, il peut aussi s'appuyer sur un vicaire général, un vicaire épiscopal, trois diacres et de nombreux laïcs, notamment pour la catéchèse.

    2 séminaristes > En formation. Le premier, âgé de 26 ans, va être ordonné prêtre le 7 juillet 2013. Le second fin 2014. Mais il faut 7 ans pour former un prêtre. «ça veut dire qu'il y aura un trou de 6 ou 7 ans, soupire Monseigneur Gardès, en appelant de ses vœux de nouveaux candidats au séminaire en 2013. «Le gros problème pour assurer le renouvellement des prêtres, on l'aura dans 5 ans, avoue l'archevêque. Dans l'idéal, il faudrait un nouveau séminariste tous les deux ans pour rester à une trentaine de prêtres actifs. Améliorer la communication de l'église, c'est une des médiations possibles. Mais ce qui marque le plus, c'est le témoignage d'autres catholiques qui parlent de leur façon de vivre la foi, de vivre l'évangélique.» Pour anticiper sur la crise à venir, le diocèse a mis l'accent sur la formation des laïcs. Et il va nommer un prêtre coordinateur par secteur.

    Propos recueillis par Béatrice Dillies. La Dépêche du midi du 19/01/2013


© Diocèse d’Auch 2012     -    Mentions légales

Contactez-nous    -    liens    -    plan du site